Philippe de Belgique

Ce 21 Juillet 2013 fut la date de proclamation du roi Philippe, 53 ans, 7ème souverain de Belgique. Il succède en effet à son père Albert II en ce jour de fête nationale, qui lui laisse le trône à l’âge de 79 ans après avoir signé l’acte officiel d’abdication.

Le roi Philippe est né au château de Belvédère à Bruxelles le 15 Avril 1960, il est en fait le fils aîné de la reine Paola et du roi Albert II. La formation de ce souverain est principalement militaire. En effet il suivra les cours de l’Ecole royale militaire de Bruxelles durant 3 ans à partir de l’année 1978. C’est durant ces classes qu’il sera nommé sous-lieutenant. Le roi Baudouin en personne lui donnera ses ailes de pilote de chasse en 1982 après quoi le roi Philippe rejoindra la force aérienne puis les forces terrestres.

Après cette formation pour le moins sportive,Philippe poursuivra ses études dès Septembre 1983 à la Graduate School de Standford en Californie. Il y obtiendra le fameux Master of Arts en sciences politiques. Il est promu lieutenant-général puis vice-amiral en 1992 après s’être entouré de ses propres conseillers. Philippe devient prince héritier du trône Belge lorsque son père accède au trône à la mort du roi Baudouin en Juillet 1993, il recevra alors le titre de duc de Barbant. Coutume oblige, il prête très vite serment comme sénateur tout comme sa sœur la princesse Astrid et son frère peu après.

Entre 1993 et 1997 le prince Philippe est à la tête du conseil national du développement durable, véritable aboutissement de la conférence de Rio, avant de présider avec le premier ministre la délégation Belge durant le sommet des Nations unies sur le développement durable de Johannesburg.

C’est le 4 Décembre 1999 qu’il épouse Mathilde d’Udekem d’Acoz. Le couple vit aujourd’hui avec ses 4 enfants au château de Laeken. Depuis les années 2000, Philippe accorde tout son temps à l’ONG plan Belgique. Il est de plus président d’honneur de la fondation polaire internationale ainsi que de l’Amicale nationale Para-Commando et de Bio qui investit pour les pays en voie de développement.

C’est donc dans un contexte de mouvement d’indépendantistes flamands et à l’approche des élections législatives de 2014 que Son altesse royale duc de Barbant prince de Belgique est il y a un mois devenu Sa Majesté le roi des Belges. Un travail qui ne sera pas de tout repos…

Image : Karl Van Ginderdeuren via wikimedia

Commenter la contribution