La Belgique et le shopping en ligne

le shopping

Faire ses achats en ligne est un phénomène assez nouveau puisqu’il s’est généralisé il y a une dizaine d’années. En Belgique, la part du shopping fait en ligne est significative, même si elle reste limitée par rapport à d’autres pays.

Achats en ligne : 1 Belge sur 7

Les Belges effectuent aujourd’hui 14% de leur shopping sur une boutique en ligne, contre 45% en magasin, selon une enquête internationale menée par Ernst & Young. Ce chiffre paraît certes immense si l’on pense que le processus de généralisation d’internet s’est amorcé il y a à peine 15 ans. Mais il reste limité par rapport à la moyenne européenne. La Belgique se situe au-dessus des pays méditerranéens (Italie, Espagne, Grèce…), mais bien en deçà des autres pays, notamment de ses voisins Néerlandais, Allemands, Français, et surtout Britanniques.

Un comportement différent selon le secteur

Les Belges font moins leur shopping en ligne que leurs voisins. Mais le lieu d’achat diffère selon le type de produit acheté. Ainsi, 25% des Belges ont acheté un vêtement sur internet en 2011, contre 38% des européens et 41% des Britanniques. L’écart est plus grand pour l’achat de matériel électronique : 18% en Belgique contre 35% dans l’Union Européenne. Pour ce qui est de l’alimentation, 4% des Belges auraient acheté de la nourriture en ligne en 2011, contre 19% des Britanniques. Les Belges restent très prudents notamment lorsqu’il s’agit de contrats d’assurance : 8% des Belges en ont réalisé un en 2011, contre 21% en moyenne dans l’UE.

Les raisons de la prudence

Plusieurs raisons ont été évoquées sur la prudence relative des Belges vis-à-vis du shopping en ligne. La première raison est le besoin de proximité. Ainsi, de nombreux consommateurs préfèrent connaitre le marchand de visu et avoir une relation durable avec lui, plutôt que de conclure des achats ponctuels et sans suite. Le fait que parmi leurs achats en ligne, les Belges optent majoritairement pour les sites qui offrent un bon suivi, abonde dans ce sens. La deuxième raison est la sécurité : les Belges sont demandeurs d’une sécurité bancaire accrue dans leurs achats en ligne. En revanche, la crise économique et le besoin de dénicher des bonnes affaires ont favorisé une progression significative du shopping en ligne depuis 2008.

Le type de plateforme d’achats

Il est intéressant de se pencher sur le type de média préféré des Belges pour effectuer leurs achats en ligne. Différentes études montrent qu’ils préfèrent majoritairement les médias les plus interactifs, avec un service personnalisé et des prestations adaptables, plutôt que les plateformes unilatérales d’achat. Le consommateur Belge préfère également en majorité des plateformes qui proposent une multiplicité d’articles de marques différentes, à l’image de zalando belgique ou d’amazon, plutôt que des sites marchands à profil restreint. Par ailleurs, la part des réseaux sociaux pour les achats en ligne, prisés pour leur multilatéralisme, est croissante.

Commenter la contribution